Retrouvez les contenus du débat « Eloge des frontières ? » avec Régis Debray et Guy Aurenche

Vous étiez près de 200 personnes mercredi 19 février pour participer au débat sur les frontières autour de Régis DEBRAY, écrivain et philosophe, et Guy AURENCHE, Président du Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement (CCFD-Terre Solidaire) à l’Assemblée nationale. Merci à vous d’être venus si nombreux !

Pour ce premier débat de l’année 2014, Esprit Civique a proposé une réflexion sur la question sensible des frontières à la lumière de trois enjeux complémentaires : les droits universels, la communauté européenne, la promesse républicaine. Comment concilier le besoin légitime de frontière et l’aspiration fraternelle à dépasser celle-ci.

La Révolution proclame des droits universels pour tous les hommes sans distinction. Avec elle, les droits s’invitent au cœur de la politique et se fonde notre conception de l’identité nationale et républicaine. Une tension marque donc notre culture politique : la Révolution se veut à la fois affirmation pour tous les hommes – universelle – et affirmation de soi – singulière. C’est cette dialectique du singulier et de l’universel que nous retrouvons lorsque nous nous interrogeons sur les frontières et sur leur sens. A la valorisation de la frontière comme condition d’existence de l’identité politique et culturelle portée par M. Debray répond l’universalisme de Guy Aurenche, animé par le souci d’une coopération au service du « bien commun mondial ».

Intervention Guy AURENCHE – 19 février – Assemblée Nationale

Intervention Régis DEBRAY – 19 février – Assemblée Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *