Nos convictions

Esprit Civique est un cercle politique à l’interface de la société civile et des décideurs politiques. Il réunit des élus, des personnes engagées dans le mouvement social (ONG, associations…) et dans le monde de l’entreprise.

Héritier à gauche de la tradition du christianisme social, Esprit Civique est ouvert à tous ceux qui, dans la diversité de leur sensibilité, de leur croyance ou de leur non-croyance, partagent la culture humaniste inspirée du personnalisme. Il s’inscrit dans le sillage de la pensée de Mounier, Levinas et Ricœur.

 LOGO_Esprit_Civique PHOTO

Pourquoi ?

La reconnaissance inconditionnelle de la dignité de chaque personne fonde l’éthique sociale d’Esprit Civique. Dans cette perspective, la liberté individuelle ne peut trouver un sens humain que si elle est vécue dans la relation à l’autre, la coopération et l’attention prioritaire aux plus vulnérables. Esprit Civique veut porter ensemble le combat pour la justice et celui de la fraternité, valeur trop souvent oubliée de la devise républicaine.

L’idéologie libérale dominante, matérialiste et l’individualiste contribue à l’atonie sociale contemporaine et à la défiance envers le monde politique. En mettant « hors-champ » les milieux populaires, cette idéologie met en danger ce qui fonde notre culture commune.

Révolutions numériques et biologiques, dérégulation financière, défi écologique… plus qu’une crise notre société doit faire face à une profonde mutation, un passage vers des temps nouveaux.

 Esprit Civique veut contribuer à cette traversée avec des repères clairs qui évitent les écueils de la démesure et de l’austérité. Comment bâtir une société juste et créative, fondée sur le lien et des communautés ouvertes, à l’instar de la famille ? Comment valoriser les capacités de chacun et la maîtrise du temps ? Comment redonner un sens durable à l’économie et distinguer l’essentiel du superflu ?

Il est urgent de redonner à nos sociétés fatiguées le « goût de l’avenir ». Nous ne pouvons pas écrire « le grand récit républicain » ni le « dessein européen » sans les citoyens. « La démocratie est d’abord un état d’esprit » (Pierre Mendès France).

Donner un sens actuel au « bien commun », inventer un nouveau style de vie et de développement, une nouvelle citoyenneté, agir pour une authentique solidarité internationale : nous voulons, aux côtés de ceux, de plus en plus nombreux, qui résistent et qui innovent, faire de la politique pour tout l’Homme et pour tous les Hommes.

 

Comment ?

Esprit Civique a fait le choix d’être un laboratoire d’idées, force de propositions aux côtés des pouvoirs publics et des élus, au Parlement et dans les territoires.

Il organisera des débats et des rencontres et publiera une revue électronique.

Esprit Civique sera un lieu d’information et de formation, notamment en direction des nouvelles générations.

Il a vocation, au-delà du calendrier politique, à redonner du champ à la vie publique et à contribuer, humblement, à un renouvellement civique.

 

Premiers Signataires :

Jean-Baptiste de Foucauld, Jérôme Vignon, Guy Aurenche, Patrick Boulte, Jean-Philippe Mallé, Dominique Potier, Jo Spiegel, Guy Coq, Philippe de Roux, Didier da Silva.