« L’Europe, un cœur qui bat »

« Mesdames et Messieurs, le message apporté par les pères de l’Europe, dont Robert SCHUMAN, nous a démontré que la manière de faire était déterminante, le réalisme incontournable, mais que sans vision de l’avenir, sans un cœur qui bat pour la fraternité humaine, il est vain de vouloir influer sur le destin. Certes, chacun le reconnaît, le monde a changé depuis 1950 et vit actuellement une nouvelle mutation placée sous le signe de la mondialisation et d’un progrès technique bouleversant. Certains en tirent argument pour conclure que le modèle communautaire est dépassé ou bien connaît ses limites. Alors que se profile le plus grand élargissement que l’Union ait connu, il n’est pas inutile de revenir aux sources pour ouvrir un débat sur l’Europe de demain (…) ».

Jacques Delors, parrain du cercle Esprit Civique, a 90 ans aujourd’hui. Nous relisons avec émotion son discours de Commémoration du cinquantenaire de la Déclaration Schuman qui nous inspire toujours aujourd’hui.

Retrouvez le texte dans son intégralité : « Le pardon et la promesse. L’héritage vivant de Robert Schuman», 9 mai 2000 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *