Développement durable et crise de la représentation

Nos sociétés ont et auront toujours plus besoin des compétences pointues des experts pour contribuer à résoudre les défis d’une mutation vers de nouveaux modèles de production, de consommation et de vie. Mais, pour Cécile Renouard, philosophe de formation, directrice d’un programme de recherche à l’ESSEC, et enseignante au centre Sèvres, les enjeux actuels appellent à un sursaut de la société civile.

Nos sociétés ont et auront toujours plus besoin des compétences pointues des experts pour contribuer à résoudre les défis d’une mutation vers de nouveaux modèles de production, de consommation et de vie. Mais nous voyons bien que les enjeux actuels ne relèvent pas seulement des décisions éclairées de spécialistes, concernant le climat, l’aménagement du territoire, le financement de la transition énergétique.

Les décisions relèvent d’abord de choix politiques, et méritent d’être largement débattues dans l’espace public, en faisant intervenir des critères de discernement éthique. Lorsque les aspects techniques, éthiques et politiques s’entremêlent étroitement, comment régler les choix collectifs ?

Les propos entendus à Perth lors d’une conférence internationale de pétroliers sur les sujets HSE (Health, Security, Environment) sont significatifs du conflit entre la rationalité technoscientifique adossée à des impératifs financiers et la rationalité symbolique, en quête d’éthique et de sens : officiellement, un discours est tenu en faveur de l’exploitation indéfinie la plus responsable possible des gaz et pétrole de schiste, pour répondre aux besoins énergétiques croissants de l’humanité ; et officieusement, une reconnaissance par les dirigeants des impasses de nos modèles de croissance : « nous allons dans le mur », me disait-on, cette reconnaissance étant immédiatement assortie de « je ne devrais pas vous dire cela » ou « surtout ne dites pas que je vous ai dit cela ».

Lire la suite sur www.revue-etudes.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *